Le blog

Portrait de Com’ : Marina Nunes, Chargée de communication et marketing

  • #portraitdecom
Découvrir

#portraitdecom

Dans Portrait de Com’, l’Agence LT s’intéresse à celles et ceux qui font la Communication en Lorraine et ailleurs, parce que les gens passionnés sont passionnants ! Une interview pour découvrir et comprendre le regard des ces personnalités sur la communication d’hier, d’aujourd’hui et surtout de demain.

LT : Qui es-tu ? Quel est ton parcours ?
MN : Je m'appelle Marina, j'ai 25 ans et je suis chargée de communication et du marketing au sein d'une PME spécialisée dans le secteur numérique et informatique, Eurêka Solutions, qui crée et intègre des progiciels ERP et CRM.
J'ai un parcours atypique car j'ai une double licence. Initialement spécialisée en Sciences Économiques et en Sciences Politiques, j'ai ensuite réalisé une Licence 3 en Marketing, Commerce et Vente, puis un Master 1 spécialisé en Marketing et en Management et enfin un Master 2 en Sciences de l'Information et de la communication. Depuis ma Licence 3, j'ai suivi mes études en alternance, passant du secteur privé au secteur public.

LT : Comment définirais-tu la communication ?
MN : Je dirais que la communication est une action de promotion d'un produit, d'un service, d'une structure. Avec la communication, il y a un transfert d'informations : au-delà du contenu rédactionnel et de la création visuelle, c'est un ensemble de messages, vecteur d'intention selon l'esprit que l'on souhaite en dégager ou le discours employé. La communication, c'est de l'ouverture, c'est un échange et un dialogue avec l'autre : donner à voir, à comprendre, à lire, à écouter. On cherche à percuter, à marquer les esprits et à se démarquer ! La communication, selon ses niveaux d'intentions et ses degrés d'atteintes, sera plus ou moins percutante et avec plus ou moins d'impact.

LT : Comment l'appliques-tu dans ton quotidien professionnel ?
MN : Au quotidien, je suis l'ambassadrice de mon entreprise : je communique vers l'interne (les collaborateurs), vers l'externe (les clients, les prospects, les suiveurs) et de l'interne vers l'externe en menant des campagnes de communication visant à développer la communication interne et à faire valoir et connaître la culture d'entreprise, pour véhiculer un sentiment de dynamisme, d'expérience, de maîtrise, de savoir-faire et de savoir-être, ainsi que pour développer l'image de marque et l'identité de l'entreprise.

LT : Quelle est ton opinion sur la communication via les réseaux sociaux ?
MN : Bien menée et maîtrisée, elle est vectrice de positif et de dynamisme pour une structure : être présent et connecté est obligatoire et est la norme en 2020 ! Pour rester proche et actuelle, une entreprise doit faire vivre et alimenter en continu ses réseaux de contenus institutionnels, informationnels, techniques et en divertissements avec des fun facts. Bien gérée, l'image de l'entreprise n'en sera que plus enrichie car il s'en dégagera un sentiment et un ressenti de proximité, de réactivité, d'accessibilité et de transparence envers les clients et ses internautes, car l'information, quelle que soit sa substance, fera naître un lien, une relation et fédérera ses suiveurs.

LT : Quel est ton réseau social préféré ?
MN : Je travaille beaucoup avec LinkedIn et Facebook dans le cadre de mon poste, où j'ai en charge l'animation des comptes professionnels de mon entreprise.
Je dirais Facebook, qui, ces dernières années, est devenu plus "qualitatif". Source d'information, il génère également de l'événementiel grâce à ses nouvelles fonctionnalités, bien que sa cible se soit réduite aux 25-55 ans…

LT : Comment imagines-tu la communication dans le futur ?
MN : Je l'imagine plus ouverte, plus humaine, plus solidaire, plus responsable, plus consciente, plus proche, plus "RSE". La communication, au sens premier, a vocation à faire connaître, à transmettre, à donner à comprendre. Il faut communiquer avec plus de sens, plus de conscience et plus de réflexion dans ce que l'on souhaite transmettre comme information. Cette communication devra être plus qualitative et moins quantitative, à mon sens, pour être "prise au sérieux" et considérée, et surtout être percutante et véridique (stop aux fake news).

LT : Raconte-nous une pub, d’hier ou d’aujourd’hui, qui t’a marquée.
MN : Une publicité d'aujourd'hui, très récente, réalisée avant le confinement mais avangardiste ! C'est un clip vidéo de l'enseigne "La Redoute" qui, dans son dernier spot télé, cherche à "raconter une histoire", à véhiculer les grandes (nouvelles) valeurs de la famille : l'amour, la joie, l'entraide, la solidarité, la proximité. "La Redoute" nous accompagne dans tous les moments de nos vies, entre joies et peines. Elle fait partie de notre quotidien, tel un membre à part entière de la famille, qui évolue, progresse, change et grandit, comme les enfants au fils des années. "La Redoute" est toujours là et s'adapte au "nouveau vivre ensemble".

LT : Pour conclure, quel conseil donnerais-tu à quelqu'un qui voudrait se lancer dans ce métier ?
MN : La communication requiert une grande ouverture d'esprit, d'être alerte et curieux ! De s'intéresser à divers domaines, d'être multiples et pluriels, de chercher et de vouloir toujours en savoir plus ! De se remettre en question et d'être en permanence en auto-formation. Ce domaine évolue extrêmement vite, il faut donc être en veille stratégique constante.
Il faut être créatif, et être communiquant signifie être ouvert et dans le partage avec les autres. Dans une entreprise, le communiquant/le service communication est transversal à tous les autres pôles et doit connaître toutes les particularités de tous les services et produits pour bien communiquer sur eux et les promouvoir de la façon la plus juste, efficace et valorisante possible !

Le monde entier doit être informé, je partage :

Ce blog a changé ma vie et je souhaite vous le faire savoir :

Nous appelerNous écrire

03 83 47 67 63 Nous contacter