Le blog

Portrait de Com’ : Cyrielle Mathieu, Chargée de communication et community manager

  • #portraitdecom
Découvrir

#portraitdecom

Dans Portrait de Com’, l’Agence LT s’intéresse à celles et ceux qui font la Communication en Lorraine et ailleurs, parce que les gens passionnés sont passionnants ! Une interview pour découvrir et comprendre le regard des ces personnalités sur la communication d’hier, d’aujourd’hui et surtout de demain.

LT : Qui es-tu ? Quel est ton parcours ?
CM :
Je m’appelle Cyrielle Mathieu, 27 ans et je suis, depuis peu, chargée de communication/community manager chez Blue Orange Games, un éditeur de jeux de société basé à Pont-à-Mousson. Il faut savoir que je ne me dirigeais absolument pas vers la communication lorsque j’ai obtenu mon bac. Mon esprit créatif m’a poussé vers l’École Nationale Supérieure d’Art et de Design de Nancy avec l’idée d’évoluer dans l’artistique. C’est en 2eme année que j’ai basculé dans la communication, d’abord graphique, mais je voulais étudier les autres aspects de ce domaine fascinant. Une réorientation en DUT Communication des organisations (en année spéciale), une licence d’histoire de l’art et une licence professionnelle en gestion dans la culture plus tard, je commence à définir mon projet professionnel. Suite à plusieurs expériences professionnelles et personnelles, la communication digitale s’impose à moi comme une évidence. Au-delà des écrans, j’établis un lien avec le public où je peux exprimer ma créativité tout en délivrant une information.

LT : Comment définirais-tu la communication ?
CM :
C’est un domaine multiforme et en constante évolution, fonctionnel et créatif. À mes yeux, communiquer ce n’est pas juste transmettre une information, ça va au delà. C’est établir une connexion, créer un échange autour d’un sujet. Cet aspect me fascine dans mon métier, peu importe le sujet, on arrive toujours à communiquer avec des personnes aux profils différents et ces échanges me nourrissent sur le plan professionnel et personnel. Je dis toujours qu’on se forme tout au long de sa vie et c’est le cas lorsqu’on est communiquant, on apprend chaque jour au contact des autres.

LT : Comment l’appliques-tu dans ton quotidien professionnel ?
CM :
J’ai de nombreuses missions et c’est justement ce qui me plaît. J’ai intégré il y a peu cette entreprise aux grandes ambitions, mes missions principales sont la gestion des réseaux sociaux, la production de contenus éditoriaux ainsi que les relations presse. J’ai toujours voulu un « métier pluriel » qui brise la routine, qui me permet de me renouveler et d’évoluer. De nature sociable, j’aime échanger avec mon environnement que ce soit mes collègues ou les abonnés sur les réseaux sociaux.

LT : Quelle est ton opinion sur la communication via les réseaux sociaux ?
CM :
Étant donné que c’est le cœur de mon métier, je me dois d’être en veille constante. Les réseaux sociaux évoluent chaque jour, le public y trouve une certaine facilité d’accès à l’information et il est donc primordial que les entreprises y accordent de l’importance. Je suis d’avis que les réseaux sociaux peuvent être une grande force, mais aussi une faiblesse, il faut leur accorder l’importance qu’ils méritent et y adapter sa stratégie digitale selon ses objectifs. Mon conseil serait de ne pas viser trop haut et de ne pas vouloir être présent partout, analysons d’abord quel réseau est vraiment utile à l’entreprise.

LT : Quel est  ton réseau social préféré ?
CM :
Assurément Instagram ! Très présente sur les réseaux, c’est sur celui-ci que j’exprime le plus ma personnalité. Si on ne tient pas compte des likes et du nombre d’abonnés, c’est une plateforme idéale pour y exprimer sa créativité. Je suis beaucoup de comptes sur des thématiques très variées, des esthétiques différents mais ô combien inspirants. J’aime jouer sur le rapport texte/image, c’est justement le visuel qui prime sur ce réseau et comme je suis une amoureuse de l’image sous toutes ses formes, je m’amuse énormément sur Instagram.

LT : Comment imagines-tu la communication dans le futur ?
CM :
Vu l’avancée des technologies, j’imagine une communication encore plus digitale et dématérialisée, voir même interactive. L’accès y serait plus simplifié pour permettre à tous de s’informer et d’échanger. Néanmoins, cela soulève la question de la protection des données et du comportement des utilisateurs. Notre comportement devra être adapté en fonction de la direction prise.

LT : Raconte-nous une pub, d’hier ou d’aujourd’hui, qui t’a marquée.
CM :
Shalimar de Guerlain. Passionnée par la beauté, je me souviens avoir été hypnotisé par le regard de l’égérie Natalia Vodianova. La campagne print n’a pas changé depuis des années tant l’image est forte. C’est actuellement le deuxième parfum le plus vendu de la marque. En 2013, Guerlain s’est offert un court métrage de 5 minutes 45 pour y raconter la légende de Shalimar, une réalisation projetée dans les cinémas qui en a exaspéré plus d’un par sa longueur et son prix exorbitant.

LT : Pour conclure, quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lancer dans ce métier ?
CM :
Être curieux et s’amuser. La communication est un domaine fascinant, multiforme et évolutif. Dans le domaine digital ou non, je dirais qu’il faut garder les yeux ouverts sur ce qu’il se passe autour de nous car tout peut nous nourrir.

Le monde entier doit être informé, je partage :

Ce blog a changé ma vie et je souhaite vous le faire savoir :

Nous appelerNous écrire